Paul GAUGUIN (1848-1903), Paysage aux chevaux (Chevaux aux Iles Marquises)

Lot 27.27/11/1997
Aller au lot
Résultats sans frais
Résultat : 4 055 143EUR
Paul GAUGUIN (1848-1903), Paysage aux chevaux (Chevaux aux Iles Marquises)

Paul GAUGUIN (1848-1903)

Paysage aux chevaux (Chevaux aux Iles Marquises)

Exécuté en 1901.

Huile sur toile.

Signée et datée P. Gauguin 01 en bas à droite.

95 x 61 cm (37"3 /8 x 24")


ESTIMATION SUR DEMANDE


Expositions:

1923, Prague, "Art français du XIXème et XXème siècle", n° 181.

1928, Bäle, Kunsthalle, "Paul Gauguin 1848-1903", n° 86.

1928, Berlin, Galerie Thannhauser, "Paul Gauguin", n° 71

1930, Amsterdam, Stedelijkmuseum, "Van Gogh et ses contemporains", n° 173.

1931, Paris, Le Portique, "Gauguin", n° 19.

1936, Paris, Gazette des Beaux-Arts, "La vie ardente de Gauguin", n° 111.

1938, Venise, XXI Biennale Internationale des Beaux Arts, "Paysage à Tahiti"


Bibliographie:

Lee van Dovski, "Paul Gauguin oder die Flucht von der Zivilisation", Berne, 1950, n° 371, p. 353.

Georges Wildenstein, Ed. R. Cogniat et D. Wildenstein, "Gauguin", Paris, 1964, Volume I, n° 599, repr. p. 255.


Cette œuvre sera incluse dans la nouvelle édition du catalogue raisonné de Paul Gauguin actuellement en préparation au Wildenstein Institute. 

Une attestation du Wildenstein Institute sera remise à l'acquéreur.


C'est en 1901 que Gauguin quitte Tahiti à bord du vapeur La Croix du Sud en route pour les trois dernières années de sa vie dans le village d'Atuona, où il y construira la Maison du Jouir, sa dernière œuvre d'art total ».

Les œuvres de cette époque sont à bien des égards très différentes de celles de la première période polynésienne. Gauguin semble alors délaisser les scènes de la vie quotidienne et les illustrations de contes ou de récits religieux pour s'intéresser davantage à la création d'œuvres d'art venant transcender le lieu même où elles ont été conçues. Son travail est davantage fondé sur la réflexion et il crée des œuvres qui pourraient servir de décor à un monde nouveau, mythique. Il y approfondit son étude sur les relations entre les couleurs et ses compositions y gagneront en diversité.


C'est également à cette époque qu'apparaît le cheval dans l'œuvre du peintre. Relativement rares à Tahiti, il y avait sur les plus importantes des Iles Marquises une population de robustes chevaux. On en trouve de nombreuses représentations, avec ou sans cavalier, dans les tableaux des trois dernières années de sa vie. Il avait lui-même acquis un cheval et une carriole pour se déplacer dans l'île, ce qui joua très certainement un rôle dans son intérêt soudain pour cet animal.



Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue