Jean Urbain Guerin (1725-1836)

Lot 223
Aller au lot
Estimation :
1200 - 2000 EUR
Résultats sans frais
Résultat : 1 200EUR
Jean Urbain Guerin (1725-1836)
Miniature ovale sur ivoire représentant un homme vêtu d'une redingote bleue et cravate blanche, tourné vers la gauche sur fond gris, signé «Guerin F», dans un cadre ovale en or jaune double face.
Début du XIXe siècle. (Microfissurations du verre protégeant la miniature).
Miniature : Hauteur : 75 mm - Largeur : 64 mm
Cadre : Hauteur : 90 mm - Largeur : 80 mm
Poids brut : 86,5 g
Jean Urbain Guérin (1761-1836) : fils de Guérin graveur à la monnaie de Strasbourg, il fut l'élève de Huin. Envoyé à Paris, il fréquente le cercle des artistes Alsaciens de Paris, il y rencontra Jean Baptiste Weyler qui l'aurait incité à devenir miniaturiste. Guérin indique qu'il a réalisé, en 1791, le portrait de Georgiana, duchesse du Devonshire, amie de la reine Marie-Antoinette. Il fit également le portrait de la reine et de Louis XVI. Jean-Urbain Guérin, alors membre la Garde nationale, devant les Tuileries protégea la famille royale contre les sans-culottes lors de la journée du 20 juin 1792. Puis il quitta la France, rejoignit l'armée de et ne revint qu'en 1798. Au cours de sa carrière, il réalise de nombreux portraits de militaires. Revenu en France sous le Consulat (1798), il exécute un portait de l'Empereur et de la reine Hortense. Il exposa au Salon jusqu'en 1827.
Bibliographie :
Nathalie Lemoine-Bouchard, Les peintres en miniatures actifs en France 1650-1850, Éditions de l'Amateur.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue