Grande statuette votive de chatte BASTET... - Lot 102 - Beaussant Lefèvre & Associés

Lot 102
Aller au lot
Estimation :
60000 - 80000 EUR
Résultats sans frais
Résultat : 390 000EUR
Grande statuette votive de chatte BASTET... - Lot 102 - Beaussant Lefèvre & Associés
Grande statuette votive de chatte BASTET
Elle représente la déesse Bastet sous la forme féline, assise sur son arrière-train, les pattes antérieures dressées, la queue passant sur le côté droit et rejoignant la patte antérieure droite. Les yeux étaient incrustés dans un autre matériau. Les moustaches sont traitées par des incisions d'une grande finesse. Elle est parée d'un collier incisé orné d'un pendentif en forme de coeur «Ib». Le sommet de la tête est gravé d'un scarabée. Les oreilles percées étaient destinées à recevoir des boucles d'oreilles.
Bronze. (L'extrémité de la queue cassée. Fêlures, traces de nettoyage, petites lacunes et bouchages).
Égypte, Époque Saïte ou Basse Époque, XVIe-XXXe Dynasties (de 664 av. J.-C. à 332 av. J.-C.).
Hauteur : 34 cm avec les tenons
Le socle en bois est ancien et semble dater au moins des années 1930.
L'examen de l'oxydation du métal à la loupe binoculaire met en évidence des cristaux d'azurite, de cuprite et de malachite compatibles avec l'âge de la sculpture. Les restes de noyau ont fait l'objet d'un test de thermoluminescence QED en date du 12 février 2021 qui confirme l'ancienneté de la pièce (entre 2000 et 2 600 ans).
Provenance :
Collection Sylvia Wildenstein, Paris, années 1970.
Lorsque Rê gouvernait l'Égypte, son oeil (l'oeil Oudjat) quitta un jour le palais dans un moment de colère, pour gagner la Nubie. Il y prit l'aspect d'une lionne sanguinaire, déesse sauvage et destructrice, Sekhmet, «La Lointaine». Elle massacrait là les hommes en fuite dans le désert et y prit goût. Rê décida d'arrêter le carnage, mais sa fille (Sekhmet) étant devenue incontrôlable, il chargea Shou et Thot de la faire revenir. Ceux-ci usèrent d'un stratagème : sous l'apparence de singes, ils versèrent dans le Nil, proche d'Éléphantine, sept mille cruches de bière mélangée à un colorant rougissant. Sekhmet, croyant découvrir un fleuve de sang, s'enivra de cette boisson et s'endormit. À son réveil, elle apparut comme une chatte apaisée, Bastet. Son principal lieu de culte se situait à Bubastis ; d'autres se trouvaient à Memphis, Thèbes, Héliopolis, Léontopolis et Hérakléopolis. Déjà sous l'Ancien Empire, elle a un rôle protecteur auprès du roi. À la fin de la XXIIe dynastie, Osorkon II introduit son nom dans sa titulature. En tant que chatte, elle est la gardienne du foyer et symbole de fécondité.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue