RELIURE AUX ARMES DE LA MARQUISE DE POMPADOUR.... - Lot 18 - Beaussant Lefèvre & Associés

Lot 18
Aller au lot
Estimation :
500 - 600 EUR
S'inscrire sur drouot.com
RELIURE AUX ARMES DE LA MARQUISE DE POMPADOUR.... - Lot 18 - Beaussant Lefèvre & Associés
RELIURE AUX ARMES DE LA MARQUISE DE POMPADOUR. - RECUEIL DE DIVERSES PIÈCES servant a l'histoire de Henry III, roy de France et de Pologne. À Cologne, chez Pierre du Marteau. 1693. In-12, 717 pp., maroquin brun, dos lisse cloisonné et fleuronné avec pièce de titre grenat, triple filet doré encadrant les plats avec fleurons d'angles et armoiries aux centre, roulette intérieure dorée, tranches dorées (reliure du XVIIIe siècle). ÉDITION AUGMENTÉE, imprimée à une adresse fictive. Recueil originellement établi par Pierre Dupuy et publié en 1660 à Leyde par Jean Elzevier, renfermant alors 4 pièces, qui fit l'objet de plusieurs éditions augmentées en 1663 (5 pièces), 1666 (6 pièces), et ici 1693 (7 pièces). CHARGES CONTRE LA COUR DES VALOIS POUR DISCRÉDITER LE POUVOIR ROyAL FRANÇAIS. Les publications successives de ce recueil sont à mettre en lien avec la politique de Louis XIV à l'égard des protestants : la décision en 1660 d'appliquer l'édit de Nantes « à la rigueur », la guerre de Hollande (1672-1678), la guerre de la Ligue d'Augsbourg (1688-1697), et la Révocation de l'édit de Nantes (1693). Il comprend : - [L'ESTOILE (Pierre)]. Journal du regne de Henry III. Extraits du Registre-journal de Pierre de L'Estoile (1546-1611), audiencier en la Chancellerie, soulignant la corruption des moeurs de la Cour. Il avait originellement été édité en 1621 sur une copie manuscrite de Pierre Dupuy (1582-1651), ami de l'auteur. Cette première diffusion du texte, partielle et expurgée, fut reprise dans l'édition de 1660 du présent recueil, par Louis Servin (1555-1626), avocat général au Parlement de Paris, et plusieurs fois rééditée. L'oeuvre complète de Pierre de L'Estoile ne fut publiée qu'au xIxe siècle. - [CAYET (Pierre Victor Palma)]. Le divorce satyrique, ou Les Amours de la reine Marguerite de Valois. Une des sources de la légende noire de la reine Margot, ce libelle parut originellement dans l'édition de 1660 du présent recueil. Protestant converti au catholicisme, Pierre Victor Palma Cayet (1525-1610) se fit prêtre et fut nommé professeur d'hébreu au Collège royal. - [CONTI (Louise de Lorraine, princesse de)]. L'Alcandre, ou Les Amours du roy Henry le Grand. Satire de l'inconduite amoureuse du premier Bourbon, ce roman à l'attribution controversée, avait originellement paru en 1651, avant d'être intégré dans l'édition de 1660 du présent recueil. Fille du duc Henri de Guise, Louise de Lorraine (1588-1631) fut ardemment désirée par un Henri IV vieillissant. - [AUBIGNÉ (Théodore Agrippa d')]. La Confession de M. de Sancy. Originellement paru après sa mort, dans l'édition de 1660 du présent recueil, il s'agit d'un de ses plus vigoureux pamphlets, dirigé contre Nicolas Harlay, sieur de Sancy (1546-1629), diplomate au service d'Henri III et surintendant des Finances sous Henri IV, qui avait abjuré le protestantisme ; avec un élargissement de perspective qui en fait une violente charge contre la papauté et le catholicisme en général. - [LE DUCHAT (Jacob)]. Remarques sur La confession de Sanci. Édition originale. Avocat et philologue protestant, Jacob Le Duchat s'exila après la Révocation de l'édit de Nantes. - ROHAN (Catherine de Parthenay, vicomtesse de). Apologie pour le roy Henry quatre. Femme de lettres et mathématicienne, de religion réformée, la vicomtesse de Rohan participa activement aux luttes inter-religieuses, notamment lors du siège de La Rochelle, et son fils Henri de Rohan devint le chef du parti protestant. Pièce ajoutée dans l'édition de 1666. - DISCOURS MERVEILLEUX de la vie de Catherine de Medicis. Attribué supposément à Henri Estienne, ce pamphlet contribua puissamment à la légende noire de Catherine de Médicis. Il fut originellement publié en 1575 puis, réédité plusieurs fois, fut intégré dans l'édition de 1663 du présent recueil. EXEMPLAIRE AUX ARMES DE LA MARQUISE DE POMPADOUR (OHR, pl. n° 2399, fer n° 4, dans le petit format avec variante). Provenance : Pierre-François Godard de Beauchamps, secrétaire du maréchal de Villeroy, auteur de Recherches sur les théâtres parues en 1735, dont madame de Pompadour acheta la bibliothèque en bloc (ex-libris manuscrit au titre). - Cote manuscrite à l'encre bleue « n° 194 ». - Heilbronn (vignette ex-libris).
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue